L’interface quai-train-voie est le lieu de nombreux accidents individuels, sous la forme de chutes à la voie, de chutes entre train et quai, d’entraînements de personnes par un train, heurts par un train en mouvement depuis le quai, et aussi de suicides. Les accidents graves du métro se concentrent ainsi à cette interface. En 2016 par exemple, 60 % des 1250 événements d’exploitation recensés affectant la sécurité dans les métros et RER (hors RFN) était en lien avec cette interface. Les événements associés à cette interface ont pour conséquence, en France, plus de 700 blessés/an et de plus de 10 décès/an, en moyenne sur 5 ans, hors suicides. Concernant les suicides, il s’agit en moyenne d’environ 40 tentatives et 28 décès par an entre 2007 et 2015. La majeure partie de ces événements a lieu en Île-de-France étant donné la densité et la nature du réseau. Le projet IQTV visera à identifier et analyser les bonnes pratiques au niveau national et international, du point de vue de leur efficacité, en vue d’améliorer la perception par les usagers des dangers liés à l’interface entre la voie, le quai et les trains, et à assurer leur protection.